Observation à l'étang de Biguglia, le 12 avril 2018

 

  Météo : nombreux passages nuageux. Mer remuante. Vent de sud.

 

  Jumelles Nikon 8X21

 

  Observations en divers points, entre 'Pineta' nord et Tombulu Biancu, l'après-midi.

  Langue de terre, au niveau de 'Pineta nord'

  Le niveau de l'eau a augmenté et laisse peu de place aux sables exondés.

  Je note 7 Flamants roses Phoenicopterus ruber dans le secteur, mais quelques autres sujets

sont repérés en un autre point, au nord de Tombulu biancu.

    7 Sarcelles d'été Anas querquedula, environ, s'éparpillent entre l'extrémité de la langue de terre,

où certains sujets se reposent, et l'extrémité nord de l'anse où se trouve la palissade de bois pour l'observation.

   Plusieurs mâles de Canards colverts Anas platyrhynchos, dont certains dissimulés, à l'extrémité de la langue de terre.

   Grèbe huppé Podiceps cristatus, assez fréquent. L'oiseau forme une  ... boule de son corps, rabattant sa tête en arriere, le bec enfoui

dans la poitrine. Seules font saillie les aigrettes. Il se laisse ainsi flotter sur l'eau. 2 sujets se montrent dans cette posture.

  Foulques macroules Fulica atra, plusieurs sujets, çà et là.

  Le Balbuzard fluviatile Pandion haliaëtus est là, sur son piquet habituel, où il dévore une proie. Mais, un moment,

il s'est posé sur un autre piquet, plus au sud.

Aujourd'hui, je l'ai vu traverser une partie d'étang un poisson allongé dans les serres.

  Des Verdiers Carduelis chloris émettent leur roulade sur les Peupliers blancs.

  5-6 Grands Cormorans Phalacrocorax carbo se reposent à l'extrémité de la langue de terre. Mais, leur nombre varie

sur ce site. D'autres sujets, sept, sont sur les piquets, en face de Tombulu Biancu.

  Populus alba présent sur la berge orientale attirent Chardonneret Carduelis carduelis, Serin cini Serinus serinus,

Moineaux friquets Passer montanus, ces derniers  en petite troupe.

 

  Tombulu biancu

  Fort passage migratoire d'Hirundo rustica.

  8 Sternes caugek Thalasseus sandwicensis se reposent, chacune sur un piquet.

Mais, l'espèce apparait au niveau de la langue de terre, où elle plonge en piqué dans les eaux peu profondes.

L'une d'elles vient même se poser et faire sa toilette sur les sables à l'extrémité .

  Le bec noir à pointe jaune est un caractère visible, mais tous les oiseaux semblent porter le plumage hivernal

(front blanc).

  Cependant, les piquets de Tombulu Biancu sont partagés par 7-8 Goélands d'audouin Larus audouinii et

une Mouette immature.

 

  La végétation palustre de la berge recèle un exemplaire en fleur d'Iris pseudacorus, espèce

des Phramitetalia (végétation des sols régulièrement submergés, riches en nutriments)

 

  Langue de terre, au niveau de 'Pineta nord'

  Un Courlis cendré Numenius arquata se présente tout à coup à l'extrémité du site, en lançant un 

"Tlu ... tlu ... tlu ..." sonore.

 

                               J.F.M.