DSCN0356

DSCN0358

DSCN0349

DSCN0354

DSCN0353

                    Iris pseudacorus

 

                    Photo 1 : Populus alba, châtons femelles appréciés de Carduelis chloris, Passer montanus et d'autres ...

                    Photo 2 : Juncus subulatus (Juncion maritimi)

                    Photo 3 : Paysage pittoresque au bord de l'étang de biguglia

                    Photo 4 et 5 : Iris pseudacorus

 

  Observations à l'étang de biguglia, le 13 avril 2018

 

  Météo : journée ensoleillée, malgré quelques passages nuageux. Mer un peu houleuse.

  Jumelles Nikon 8X21

 

  Tombulu Biancu

  A Tombulu biancu, dès mon arrivée, je constate un passage migratoire massif d'Hirondelles de cheminée

Hirundo rustica. Les oiseaux se dirigent vers le nord, en rasant la surface de l'étang.

  2 Sternes caugek Thalasseus sandvicensis quittent l'étang au vol, au niveau de Tombulu Biancu, pour s'engager en mer.

  Le grèbe huppé Podiceps cristatus circulent sur toute la surface visible de l'étang.

  Ce sont 7 Sternes caugek qui sont posées, chacune sur un piquet.

  Un Gobemouche noir Ficedula hypoleuca chasse sur le 'chemin de découverte' de l'étang.

  La Huppe Upupa epops, que je n'ai pas aperçue, émét son cri sans discontinuer : "Houpoupoup ....". au-delà  (à l'est) de la

route du Lido.

  

 Langue de terre, au niveau de 'Pineta nord'

 Une Grand Aigrette Casmerodius albus pêche près de la langue de terre. S'éclipse souvent au cours de l'après-midi.

  A l'extrémité de la langue de terre, 5 Grands cormorans Phalacrocorax carbo. Mais, leur nombre varie.

  Cinq (5) flamants roses Phoenicopterus ruber dans mon champs de vision. Au départ de l'étang cependant, quelques sujets

étaient aperçus (4) dans le goulet. A signaler un sujet adulte présentant une anomalie physique (blessure), à l'aile

gauche, les rémiges pendantes

  13 Canards colverts Anas platyrhynchos, mâles, se reposent sur les sables à l'extrémité de la langue de terre. 

Certains vont barboter sur les bords.

  Un couple de Sarcelles d'été Anas querquedula passent beaucoup de temps à s'ébrouer énergiquement dans les eaux du bord.

  Verdiers Carduelis chloris dans les arbres alentour. Font entendre leur roulade.

  Merle noir turdus merula.

  Un Chevalier guignette Tringa hypoleucos parcourt et pique les sables humides, à l'extrémité de la langue

de terre.

  Les Moineaux friquets Passer montanus se posent, nombreux, sur les plus hautes branches de populus alba,

pour se régaler des châtons - tout en pépiant.

  

A Tombulu Biancu, 3 Goélands d'Audouin Larus audouinii, dont 2 sur des piquets.

 

                                J.F.M.