Observation à l'étang de Biguglia, le 17 avril 2018

 

  Météo : temps calme et ensoleillé.

  Jumelles nikon 8X21

 

  Langue de terre, au niveau de 'Pineta nord' (rive est)

 

    Six (6) flamants roses Phoenicopterus ruber dans mon champs de vision. 3 juvéniles, 1 subadulte et 2 adultes.

Tandis que le sujet blessé à l'aile gauche se tenait plus au nord, à Tombulu Biancu.

  Une Grande aigrette Casmerodius albus.

  Une Aigrette garzette Egretta garzetta sur le site et une autre, au moins, à l'anse de Favale (rive ouest).

  Un Milan royal Milvus milvus vient dévorer une proie sur la souche d'arbre couché, à l'extrémité de la langue de terre.

  Deux Corneilles sardes Corvus corone s'approchent aussitôt, pour tenter leur chance.

    17 Canards Colverts Anas platyrhynchos, tous mâles, se reposent ou s'occupent à l'extrémité de la langue de terre.

    Grèbe huppé Podiceps cristatus circulant à la surface de l'étang.

    Chant de la Fauvette à t^te noire sylvia atricapilla.

    Chevalier guignette Tringa hypoleucos sur les sables, à l'extrémité de la langue de terre. L'oiseau prend un bain copieux

dans les eaux du bord.

  Un Pic épeiche Dendrocopus major tambourine longuement durant ma présence sur les arbres du bord est de l'étang.

  7 Grands Cormorans phalacrocorax carbo à l'extrémité de la langue de terre.

  2 Mésanges charbonnières Parus major.

  Un couple de Goélands railleurs Chroicocephalus genei est arrivé à l'extrémité de la langue de terre, où il

a stationné longuement. Les oiseaux n'ont pas pêché, mais plutôt fait leur toilette ou sommeillé, sur les sables.

Ils ont échangé quelques frôlements de bec, tendrement. Poitrine et ventre lavés de rose.

  Une Sterne hansel Gelochelidon nilotica est venue se joindre au couple de Goélands railleurs. L'oiseau fait sa toilette, 

sommeille un peu, avant de s'envoler. Mais, il revient sur place au bout d'un moment.

  Chant du Rossignol Luscinia megarhynchos

  A l'extrémité de la langue de terre, sur les sables,

deux  Mouettes mélanocephales Ichthyaetus melanocephalus, immatures. Mais, à des stades de développement distinct. Un oiseau arborait une ébauche

de capuchon noirâtre, s'arrêtant vers l'arrière au sommet de la tête, le front restant blanchâtre. Bec noirâtre, pattes noirâtres. Extrémités des rémiges primaires

noirâtres.

   Deux Goélands leucophées Larus michahellis sur les sables, à l'extrémité de la langue de terre.

  Le niveau d'eau de l'étang a un peu baissé, laissant apparaitre un peu plus de surface sableuse, à l'extrémité de la langue de terre.

  Deux Echasses blanches Himantopus himantopus, un mâle et une femelle, sont venues se poser à l'extrémité de

la langue de terre. Sont parties en quête de nourriture sur les bords, avant de disparaitre définitivement.

  Foulques macroules fulica atra.

  

  Tombulu biancu

  Six Sternes caugek , chacune posée sur son piquet, là où les piquets sont densément répartis.

  Cinq Flamants roses Phoenicopterus ruber, avec de très nombreux Goélands leucophées, devant l'anse de 'Favale' (rive ouest) 

  Goélands d'audouin Ichthyaetus audouinii, comme d'habitude, sur les piquets en face de Tombulu Biancu.

 

  Enfin, le passage d'Hirondelles de cheminée Hirundo rustica est aujourd'hui relativement faible - au-dessus de l'étang.

 

                                                                                 J.F.M.