Observations à l'étang de Biguglia, le 3 juin 2018

 

  Météo : Beau temps ensoleillé et chaud, calme.

Quelques nuages bourgeonnants sur les reliefs.

  Jumelles Nikon 8X21

 

  Langue de terre, au niveau de 'Pineta nord', berge est 

  A mon arrivée sur les bords de l'étang, le matin, vers 9h15, j'observe le Flamant rose Phoenicopterus ruber, adulte,

qui a l'aile gauche abimée. L'oiseau cherche sa nourriture en piétinant la vase immergée.

  Tout près de là, sur les sables de l'extrémité de la langue de terre, une

Grande Aigrette Casmerodius albus.

  Le Balbuzard fluviatile Pandion haliaetus est posé sur son piquet.

  Tandis dans l'arrière-plan, deux pêcheurs, chacun sur son embarcation metallique, retirent leurs filets.

  Foulques macroules Fulica atra en troupe à l'abri de la berge ouest de l'étang, au loin.

  Des Grèbes huppés Podiceps cristatus se montrent à la surface de l'eau, ici et là.

  Le niveau de l'eau a augmenté dans l'étang, ne laissant que peu d'espace aux sables emergés.

à l'extrémité de la langue de terre.

  Chant de la Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla, du Rossignol Luscinia megarhynchos, de la Bouscarle

de Cetti Cettia cetti et du Merle noir Turdus merula, au bord de l'étang, tour à tour.

  Présence du Pic épeiche Dendrocopus major sur les arbres du bord est de l'étang.

  Deux Corneilles sardes corvus corone visitent les sables de la langue de terre,comme à leur habitude,

un peu désabusées de se voir seules dans cet espace.

  Cris du Guêpier Merops apiaster, en vol.

  Un Milan royal Milvus milvus survole l'étang.

  Une Aigrette garzette Egretta garzetta chasse, au loin, sur la rive ouest.

 

  Presqu'île San Damianu

  Cris de la cisticole des joncs Cisticola juncidis, près de la palissade d'observation.

 

  Langue de terre, 'Pineta nord'

  A 13 h, excellente observation d'un couple de Nettes rousses Netta rufina, près de la berge est de l'étang.

non loin et au sud-est de la langue de terre. Les oiseaux se tiennent côte à côte, sur l'eau calme, prompts à se cacher dans les Phragmites.

Bien entendu, je n'avais pas de camera pour immortaliser ces instants ... !

  Larus michahellis fréquente l'étang.

 

                                 J.F.M.