Observation et photo transmises par Gérard Beucher via Nadine Deflandre, qui sont ici remerciés.

" Le 28 mai, vers 18h30, alors que je naviguais en solitaire à environ 110 km du continent (de l'île de Porquerolles vers le Cap Corse, latitude 43 Nord, longitude 7.50 Est), un oiseau a atterri sur mon voilier de 41 pieds. Dans les premiers temps l'oiseau s'est tenu éloigné de moi, mais le second jour il est venu se réfugier ... entre mes cuisses (cf photo).

Gobemouche marin (Corse-Barcelone)

 


L'oiseau a séjourné à bord durant 48 heures, dédaignant le pain et l'eau que je lui proposai, préférant faire quelques excursions autour du voilier, pour aller quérir des insectes. " 

(texte adapté des informations reçues par courriel)

Selon moi, il s'agit d'un Gobemouche gris (autres avis bienvenus), mais seul Dieu pourrait savoir s'il est de variété corse ou continentale !

Pour expliquer la présence de cet espèce terrestre en mer, j'émets l'hypothèse d'un individu en migration tardive, ayant trouvé un reposoir accueillant (mais allant dans le sens opposé de sa migration, d'où son départ assez rapide du voilier).

Je suis preneur d'autres explications plausibles à ce gobemouche au pied, non aux plumes, plutôt marines !