Le retour du Rougequeue noir Phoenicurus ochruros

 

  A une époque où l'on veut encore nous faire croire à l'épopée lunaire, aux extraterrestres, aux pyramides d'Egypte érigées par une antique civilisation, à l'omniprésence des dinosaures ... tandis que les bouleversements climatiques dévastateurs sont,  eux, véritables,

tournons-nous vers l'observation des oiseaux - pleine de poésie, reposante -  et ... bien réelle.  Encore que, avec ce taux élévé d'oiseaux blessés

à l'étang de Biguglia, cette quantité de Flamants, le Cygne noir, il est légitime de se poser des questions ... Monde d'illusion, manipulation ? falsification-artificialisation en tout cas.

  Quoiqu'il en soit, ce 24 octobre 2018, ensoleillé et calme, marque le retour du Rougequeue noir.

En effet, au moins deux sujets animaient de leur vol en chandelle les rochers de l'anse du Trangali, au nord de

Miomu où j'habite.

  Verdiers à la mangeoire, le 25 au matin.

                                  J.F.M.