Observations à l'étang de Biguglia, le 26 novembre 2018

 

  Météo : Passages nuageux, vent faible. Mer calme

 

  Langue de terre, au lieu-dit 'Pineta nord', bords nord-est de l'étang

 

  Le niveau des eaux est élevé. Ce qui ne laisse pas de place à la grève habituelle. Par conséquent, aucun Limicole

n'est visible sur place.

  Deux Goélands leucophées Larus michahellis se trouvent à l'avant d'une barque de pêcheur rentrant au fortin !

  Sterne caugek Sterna sandvicensis pêche près du bord ouest de l'étang.

  A l'extrémité de la langue de terre, grande quantité de Flamants roses Phoenicopterus

ruber. Quelques sujets sont bagués.

  Mais aussi, Canards colverts Anas platyrhynchos

  Canards siffleurs Anas penelope, au bec bleuâtre. L'espèce de Canard la plus abondante aujourd'hui.

Au moins 45 sujets, aux différents plumages, dans mon champ de vision, autour de la langue de terre.

  4 Canards pilets Anas acuta, dont un mâle - voir film - qui barbotent sans cesse, mêlés aux Siffleurs.

  Le Héron cendré Ardea cinerea est présent.

  La Grande Aigrette Casmerodius albus compte plusieurs sujets - 2 près de la langue de terre, plusieurs individus

sur la berge ouest.

  Les oiseaux de l'étang de Biguglia - YouTube

  Grèbe huppé Podiceps cristatus, assez abondant à la surface de l'étang.

  Mouettes rieuses Chroicocephalus ridibundus abondantes partout.

  Le Grand Cormoran Phalacrocorax carbo, très nombreux, est le grand animateur ds lieux aujourd'hui

  On trouve encore l'Aigrette garzette Egretta garzetta. Au moins 25 sujets sur les bords ouest, avec quelques Grandes Aigrettes.

  Le Grèbe castagneux Tachybaptus ruficollis apparait quelquefois à la surface.

  Deux Canards chipeaux Anas strepera sont distingés parmi les Canards siffleurs. Mâle gris, au derrière noir. La poitrine présente des marbrures - plumage délicat. Le bec est gris sombre.

Le miroir blanc est aperçu lors de la toilette. Femelle brune tachetée, avec bec aux contours jaunâtres.

  Le Flamant blessé à l'aile gauche, dont j'ai parlé quelquefois, est présent. Rappelons que l'oiseau a passé tout l'été sur l'étang !

  Deux fois, le chant de la Bouscarle de Cetti Cettia cetti a retenti.

  Le Balbuzard fluviatile Pandion haliaetus est posé sur son piquet, non loin

et au sud de la langue de terre - voir film.

  La sterne caugek Sterna sandvicensis émet son cri strident, avant de plonger en piqué, dans les eaux calmes de l'étang.

 

  Plus au nord, un Martin pêcheur Alcedo atthis traverse l'anse de la palissade de bois, pour se poser sur une branche morte.

  Sifflet du Pouillot véloce Phylloscopus collybita dans la végétation.

  

                                                                   J.F.M.