Observations à l'étang de Biguglia, le 8 février 2019

 

  Météo : Journée ensoleillée. quelques nuages l'après-midi. Mer calme

  Jumelles Minox 10X25

 

  Langue de terre, "Pineta nord"

  Le Balbuzard Pandion haliaetus est sur son piquet

  Le Milan royal Milvus milvus est très abondant aujourd'hui.

  Un petit nombre de Canards colverts Anas platyrhynchos nagent à la surface calme de l'étang

  Mouettes riueuses chroicocephalus ridibundus. Quelques unes sillonnant la surface en piquant des proies.

  Grands Cormorans Phalacrocorax carbo. Forme continentale visible

  Aigrettes garzettes Egretta garzetta, assez abondantes

  La Becassine des marais Gallinago gallinago est assez abondante dans le secteur prospecté.

  Grande Aigrette Casmerodius albus, un sujet

  Chant de la Bouscarle de Cetti Cettia cetti

  Un Chevalier guignette Tringa hypoleucos, solitaire, fréquente les sables de la langue de terre.

 

  Palissade de la presqu'ile de San Damianu

  Grande quantité de fuligules milouins aythya ferina, avec des Fuligules morillons Aythia fuligula - moins nombreux

dont on trouvera le recensement dans 'corsic'acelli'

  Grèbes castagneux Podiceps ruficollis

  Foulques macroules fulica atra

  Un petit groupe de Choucas des tours Corvus monedula fait entendre ses cris dans l'enceinte de la Reserve

  Les Milans royaux Milvus milvus sont très nombreux sur la réserve et ses alentours. Au moins 12 d'entre eux sont comptés simultanément au-dessus de l'enceinte.

  Hérons cendrés Ardea cinerea assez abondant

  Grande Aigrette Casmerodius albus. quelques individus

  Grèbe huppé Podiceps cristatus, en habit de noce

 

  Dans les pelouses - enceinte de la Réserve de San Damianu

  Sur les ronciers qui les parsèment, des Traquets pâtres Saxicola torquata.

  Sur ces terrains est favorisée la reproduction de lapins - peu craintifs. Ce qui a pour but de retenir diverses espèces

de rapaces. 

  Un Busard des roseaux Circus aeruginosus, au passage.

  Rougequeue noir Phoenicus ochruros

  Etourneaux sansonnets Sturnus vulgaris, en troupes

  Rougegorge Erithacus rubecula

  Fauvette mélanocephale Sylvia melanocephala

 

  Berge est de l'étang, un peu au nord de la presqu'ile San Damianu

  Un des rassemblements de Flamants Phoenicopterus ruber du jour.

Avec eux, une troupe de Canards siffleurs Anas penelope, quelques Mouettes rieuses Chroicocephalus ridibundus et

des foulques macroules.

 

  Extrémité de la langue de terre, Pineta nord

  Nos deux Courlis cendrés Numenius arquata sont présents, sommeillant ou cherchant leur nourriture.

  Les inévitables Corneilles sardes Corvus corone, dont on a vu l'ampleur du rassemblement dans le film précédent.

  Le chevalier guignette est venu sur la berge est, près de moi, à moins de 6 mètres de distance. C'est pourtant un oiseau farouche.

  Le soleil frappe le visage, comme aux plus beaux jours du printemps.

 

  Palissade d'observation, juste au sud de Tombulu Biancu

  Geais Garrulus glandarius crient dans les pins.

  Tambourinage du Pic épeiche Dendrocopus major

  Nombreuses Bécassines des marais Gallinago gallinago dans les débris de bois divers. Semblent sommeiller.

On note que le mimétisme absolu joue dans ce milieu !

 

  Tombulu Biancu

  Quelques Goélands d'Audouin Larus audouinii sur leur point habituel, les piquets près de la berge.

  Rassemblement de Flamants roses

  Foulques macroules

  Troupe de Grèbes huppés passe sur l'eau près de l'écomusée.

 

  Bastia, Fiuminale - près de la Préfecture

  Une Bergeronnette grises motacille alba fréquente le ruisseau

  Un Merle noir Turdus merula y rôde également.

  Plus question de faire des rencontres intéressantes d'oiseaux dans le jardin de l'Annonciade.

Les conditions, cet hiver, ne semblent pas s'y prêter.

  Mais surtout, le bassin ne retient plus l'eau. Ce qui montre l'importance de celle-ci dans le jardin.

 

                                         J.F.M.

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

.