Bonjour à tous,

tout d'abord à propos de la bondrée, je pense que c'est cela, la tête et cou bien ressortis et la queue assez éfilée mais je me méfie de cette couleur brune de la tête et du coté .. . ? et de l'angle de prise de vue. vu que je me suis souvent trompé...

j'ai demandé à un expert un avis plus éclairé .

Pour répondre à Cécile, je doute que le bihoreau niche sur la basse Gravona. En corse le passage est énorme et sous estimé (nocturne) mais de là à nicher ? peut être à biguglia ou sur le bas Tavignano mais sur la Gravona la ressource me parait limitée et les observations tardives sont fréquentes (Bonaccorsi le note très souvent) Cet oiseau était peut être blessé vu qu'il marchait ?

je l'ai entendu à l'étang de  Stagnolu aussi le 19 juin.

l'espèce niche dans les saulaies ou peupleraies, et confectionne un nid minuscule très difficile à détecter mais les fientes les oiseaux présents et les cris aident la détection.

Comme chaque année ou presque j'ai prospecté les étangs de Stagnolu et Terrenzana pour les nicheurs

Nette rousse :  3 femelles avec nichées le 19/6 à Stagnolu

Terrenzana : 9 femelles avec des nichées !! à tous les stades de taille ou presque pour 46 canetons auquel il faut rajouter un regroupement de juvéniles volants et adultes en mue/non nicheurs ou en échec de 40 !

la meilleure année en 10 ans sur ce site pour cette espèce.

Le martin pêcheur traine toujours à Terrenzana mais pour prouver la repro c'ets hard...

enfin un évènement au moins pour moi :

une famille de CYGNES TUBERCULES avec 4 cygnons (? on dit comme ça ?) à Terrezana

il me semble qu'il a déjà niché en 2018 en Corse ou 2017. Je lance donc un appel aux ornithos concernés pour rédiger une petite note dans la revue ALAUDA pour les premières nidification de cet oiseau en Corse, merci de me contacter via le blog.

Les grèbes huppés tant à stagnolu qu'à Terrenzana ne nichaient pas encore bien que présent. pas vu de busard des roseaux.

cygne tuberculé _famille terenzana2019 (6)

nette rousse famille terenzana2019

Coté Goéland d'Audouin à Aspretto près de 40 poussins/juvéniles dont 30 bagués le 24/6 pour 57 nids au départ . C'est une année moyenne ; à noter la mortalité accidentelle par hameçon et fil d'un oiseau né et bagué en 2012 , trouvé mort à l'embouchure de la Gravona en juin. Il s'agit de la principale cause de mortalité de l'espèce autour du site de repro !! on a des cas découverts presque tous les ans. je vous joins deux photos , la première réalisée près de Malaga à la mi-juin concerne un audouin né en 2018 à Aspretto et photographié par Rafael Palomo; les oiseaux de cet âge estivent du Maroc au sud de l'Espagne. C'est donc classique ; l'oiseau s'éclaircit progressivement et fait vraiment moche mais il n'a pas la gale rassurez vous !!! la deuxième photo concerne un juvénile non volant bagué le 24 à Ajaccio, il est tout brun foncé.

FBAB-espagne juin 2019-2éme année -Palomo

journée baguage audouin-24_06_19 (55)

Coté montagne , prospection à Lozzi pour les oiseaux de montagne, les 27 et 28/6/2019

Très déçu de ne pas voir de Niverolle autour du lac du Cintu, à Bocca Crucetta et à la pointe des éboulis (2600 m) où j'avais vu l'espèce nicheuse en 2017 ainsi que JFS. un seul chanteur de Rouge queue noir et d'Accenteur alpin (2500 m) , c'est à cause de quoi ??

noté quand même le Traquet motteux de 1400 à 2600 m(forte amplitude alltitudinale), le Pipit spioncelle (3 contacts seulemement après 10 km A/R et 1200 m de dénivelé, c'est  très peu). Par contre le chocard reste bien présent. Grand corbeau, Venturon corse, et une bergeronnette des ruisseaux au lac (ne semble pas y nicher).

3 mouflonnes suitées et présentes près du lac.

 

Plus bas vers 1300-1400 m (à proximité de la piste montant à Petra pinzutta,  une recherche assez intensive nous a permis (enfin) de noter 4 couples de Monticoles/Merles de roche dont un avec des poussins à peine volants cachés sous un rocher , superbe ! quasi au mêmes endroits pérsence du Merle /monticole bleu , linotte, caille des blés, bruant zizi, Perdrix rouge,  Alouette lulu, venturon corse , Pipit rousseline , abondant ! Aigle royal 1 Vautour fauve, milan royal, buse variable, Faucon crécerelle et au loin à Capu a Vila deux Gypaètes adultes ! et même des mésanges noires dans une jeune pinède.

un peu plus bas on peut voir aussi les deux espèces de Pies grièches et cerise sur le gâteau , des CRAVES à bec rouge sont toujours présents ; nichent t-ils ?? (déjà vus au printemps 2018). Ce serait une première pour la Corse si ils nichaient ; la canicule et un genou défaillant ont hélas freiné mes recherches. Alors cherchez !!

En conclusion le transect altitudinal depuis le village jusq'à 2600 m est vraiment fabuleux !!!

Je n'ai pas d'équivalent dans les Alpes du sud

je vous joins quelques photos (mouflons, vautour fauve et Monticole de roche)

vautour fauve-lozzi 28_6_19 (1)

monticole de roche femelle Lozzi (3)

mouflones suitées lac cintu06_19 (1)