2 janvier 2019 à l'étang de Biguglia, avec le Choucas des tours

 

  Météo : beau temps ensoleillé et dégagé. Vent assez fort de nord, l'après-midi

  Jumelle Minox 10X25

 

  Tombulu Biancu

  Une Sterne caugek Thalasseus sandvicensis plonge, non loin de l'Ecomusée

Ecomusée où l'on aperçoit pas mal d'observateurs d'oiseau aujourd'hui

  Un Milan royal Milvus milvus se montre en vol d'exploration

 

  Palissade 'Pineta nord'

  Une quantité relativement importante de Bécassines des marais Gallinago gallinago  - plus de vingt -  

cherchent leur nourriture. Certaines sommeillent parmi les débris de bois échoués sur les bords.

  Une Bergeronnette grise Motacilla alba

 

  Langue de terre, 'Pineta nord'

  Le niveau de l'eau ayant considérablement baissé, la plage de sable a pris de l'ampleur.

  Le Courlis cendré Numenius arquata est présent.

  Un groupe important de Mouettes rieuses Chroicocephalus ridibundus occupe aujourd'hui l'extrémité

de la langue de terre.

  Plusieurs Grandes Aigrettes Casmerodius albus

  Aigrettes garzettes Egretta garzetta, nombreuses également

  Héron cendré Ardea cinerea, bien visible aujourd'hui

 

  Presqu'ile de San Damianu

  Palissade nord

  Un Traquet pâtre Saxicola torquata s'envole des phragmites du bord. L'espèce est souvent aperçue aujourd'hui.

  Grèbe castagneux Tachybaptus nigricollis, plusieurs observations

  La berge est de la presqu'ile  - coin droit depuis l'observatoire - ne compte pas moins de 7 Grandes Aigrettes

Casmerodius albus

  Le Grèbe huppé Podiceps cristatus. Beaucoup de blanc sur les ailes durant le vol.

 

  Berdure est de la presqu'ile de San Damianu

  Dans la vaste pâture, entourée de quelques Chênes-liège, des vaches, des lapins, beaucoup de

lapins, jusqu'à 7 simultanément ...

  Mais aussi des Linottes mélodieuses Carduelis cannabina en troupe nombreuse. Les oiseaux se remisent sur un arbuste

du bord, à la moindre alerte.

  La pâture abrite aussi une bande très fournie d'Etourneaux sansonnets sturnus vulgaris. Ceux-là même qui , le soir venu, quittent 

ces gagnages pour entrer sur Bastia, souvent de manière spectaculaire.

  Une bande assez importante de chardonnerets Cardulis carduelis.

  L'observation a la deuxieme palissade ne donne rien.

  Etonnante cette observation de Vanessa atalanta, qui jaillissant à mes pieds se pose sur le tronc d'un Chêne-liège.

  Contre le bord est de la presqu'ile de San Damianu, a mi-hauteur, avec quelques colverts Anas platyrhynchos, une bande nombreuse de Fuligules

milouins Aythya ferina. Cette concentration ne compte presque que des mâles.

  Le Milan royal Milvus milvus survole la pâture. Contre le vent.

  Il est alors 13h40.

  Je stoppe ma progression à la hauteur du radeau, lequel regorge de Grands Cormorans Phalacrocorax carbo.

  Les ronces dévorent mes habits ...

  Dans la pâture, un Rougegorge Erithacus rubecula. Un Traquet pâtre Saxicola torquata aussi.

 

  Palissade de San Damianu - bord de piste

  A nouveau Rougegorge, tout au bord de l'eau. Et, 2 Traquets pâtres.

 

  Langue de terre, 'Pineta nord'

  Toujours beaucoup de Mouettes rieuses,

  Courlis cendré

 

  Passage d'une troupe relativement importante - 30 sujets au-moins - de Choucas des tours Corvus monedula.   Celle-ci progressait  du sud vers le nord, avec quelques Corneilles sardes Corvus corone.

L'espèce est remarquée au cri, bref et explosif "Khyak'; Troupe suivie d'une escouade ...

Après avoir tourné un peu en rond au-dessus de l'étang, les oiseaux disparurent.

  Il y a quelques années, j'avais noté ce Corvidé à Bastia, dans le quertier du Marché, à plusieurs reprises.

 

                                                                                          J.F.M.